• L'Education Nationale, à la retraite, sait jazzer=

    Photobucket(cliquez pour le plein écran)

    COTE FACE : De g à dr. - Marcel Pouchadon, Robert Assemat, Jean-Claude Sahuc (drum- trombone)- Mme Pouchadon- Jacques Laval (guitare)

                            Prendre la retraite sans violon d'Ingres ( peintre de notre cité), c'est languir ou s'appauvrir. Ici ce n'est pas le cas. Croyez-moi, ça swingue, ça swingue chaudement.

     

    Photobucket(cliquer pour le plein écran)

    COTE PILE: La section rythmique. A la guitare, Bernard Marrou et au piano Gérard Di Costanzo. Une répèt' par semaine donne forcément des résultats appréciables. Tournant le dos à la formation, rien n'empêche le meneur de vérifier les harmonies et les règles élémentaires d'une bonne entente. Tout passe par l'oreille, fondement du jazz....


    Photobucket(cliquez pour le plein écran)

    Souvent, Georges Noique quitte son fief languedocien pour nous rejoindre et soutenir la section rythmique quercynoise. Comme dans le passé, il ne manque pas d'inspiration dans ses pizzicati improvisés. Ici l'amitié est sincère. Le jazz n'a fait que cimenter ce lien né Rue des Aurès à Philippeville. Voilà un demi-siècle. Le style a évolué. L'inspiration s'est enrichie. Elle passe sans transition du jazz dans sa subtilité inspiré du MJQ à celui plus swinguant du dixieland, en puisant dans le répertoire d'Ellington, de Monk....A chacune des séances, inconsciemment on survole un siècle d'évolution de cette forme musicale qu'on s'accorde à reconnaître comme phénomène culturel le plus important du XX° siècle. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :